Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Perte de mobilité, quelles solutions pour les seniors ?

 

Les personnes âgées sont les plus touchées par la perte de mobilité. Ainsi avec l’âge, les fonctions motrices peuvent diminuer et rendre dépendantes les seniors. Comment faire face à ce problème ? Quelles solutions existent pour les seniors ?

Adapter le logement des personnes âgées

La perte de mobilité peut être une période difficile pour les personnes âgées. Afin de vous aider dans cette transition, il est important en premier lieu de faire quelques aménagements dans votre domicile. Vous pouvez commencer par enlever des obstacles au sol qui pourraient vous faire chuter. Par exemple, si vous avez un tapis, fixez-le bien au sol avec des adhésifs ou encore sécuriser les fils électriques de vos lampes pour ne pas vous prendre les pieds dedans. Si vous avez un fauteuil roulant, pensez à laisser suffisamment d’écart entre vos meubles pour circuler facilement.

Les escaliers peuvent devenir les pires craintes des personnes en perte de mobilité. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions pour vous éviter de changer de logement et continuer à accéder à l’étage de votre domicile ou à des espaces extérieurs. Les montes-escaliers ont été spécialement conçus pour faire face à ce problème. Alliant confort et sécurité, ils s’adaptent aux escaliers classiques mais peuvent aussi être fait sur-mesure selon vos escaliers. En installant cette solution, les personnes âgées gagnent en autonomie et limitent les risques de chutes dans les escaliers.

Vous le savez, la salle de bain est également une pièce du domicile où les risques de chute peuvent être élevés. Pour réduire ces risques, vous disposez de plusieurs solutions. Si vous préférez une baignoire, choisissez-la avec une porte pour un accès facile. Pour une douche, l’idéal reste une douche plain-pied, avec un siège mural et une barre d’appui par exemple

La domotique au service des seniors

Outre ces mesures d’adaptation du logement, vous pouvez également faire appel aux objets connectés souvent conçus pour faciliter le quotidien des personnes âgées notamment. La domotique va permettre aux personnes âgées de contrôler leurs appareils connectés à distance sans faire d’effort. En matière d’équipement, le choix est vaste. Vous pouvez débuter par installer des ampoules et des stores connectés par exemple. Contrôlables à distance à l’aide d’un smartphone ou d’une télécommande, vous pouvez allumer ou éteindre les lumières ou ouvrir et fermer vos stores sans avoir à vous déplacer. Si vous optez également pour un thermostat connecté, votre habitat sera capable de savoir quelle est la température idéale dans votre domicile et ajustera l’ouverture et la fermeture des stores pour vous faire économiser sur vos factures d’électricité.

Autre appareil qui vous assistera dans la perte de mobilité, c’est l’enceinte connectée, reliée à Internet. Grâce à la commande vocale, vous pourrez lui poser des questions et lui demander des petits services simples comme les ingrédients à utiliser pour cuisiner un plat, commander vos courses pour la semaine ou encore envoyer un message à vos petits-enfants pour savoir comment s’est passée la sortie scolaire. L’enceinte connectée se révèle être un véritable assistant pour faciliter et vous accompagner quotidiennement en toute autonomie.

Pour vous sécuriser et rassurer vos proches, faites appel à un système de téléassistance. Idéal pour les personnes âgées isolées, la téléassistance permet d’avertir les proches et les secours en cas de chute ou de malaise au domicile. On connait tous la téléassistance classique sous forme de bouton poussoir à mettre autour du cou ou au poignet, mais il existe depuis quelques années des systèmes intelligents où le senior n’a rien à porter sur lui. À l’aide de capteurs à disposer dans les pièces principales du domicile, le système analyse les habitudes de vie du bénéficiaire et sera capable de détecter automatiquement des situations anormales qui pourraient être la conséquence de chute ou de malaise. La téléassistance permet donc de réduire le temps d’intervention voir même de prévenir les chutes. Ainsi, avec BALTO Protect de SeniorAdom, vous aurez un suivi de l’activité et pourrez aussi voir s’il y a une baisse d’activité qui pourrait entrainer une perte d’autonomie à long terme.

Des services à la personne pour aider au quotidien les personnes âgées

Si vous avez besoin d’aide chez vous au quotidien, optez pour les services à la personne proposant un large panel d’aides :

  • Aide à l’autonomie
  • Aide au repas 
  • Aide-ménagère
  • Aide administrative
  • Aide informatique
  • Aide à l’entretien de la maison
  • Aide à la mobilité et transport

Concernant l’aide à la mobilité et transport, vous pouvez faire appel à eux pour divers déplacements :  

  • Aller à vos rendez-vous médicaux
  • Accompagnement dans vos loisirs : cinéma, théâtre, promenade
  • Visite à vos amis, proches

Ces déplacements peuvent ainsi se faire à pied, en transports en commun, en voiture ou véhicule aménagé selon votre choix. Vous pouvez également vous rapprocher de vos communes et départements qui peuvent proposer des services de transport individuel ou des navettes. Cela vous permettra de stimuler votre autonomie, ne pas rester isolé et favorisera le lien social.

Quelles aides pour financer la perte de mobilité ?

 Toutes ces solutions peuvent peser dans le budget des seniors. Heureusement, vous pouvez bénéficier de diverses aides financières selon les solutions choisies contre la perte de mobilité.

 L’APA (allocation personnalisée d’autonomie)

  • Versée par le conseil départemental
  • Conditions pour l’obtenir : être en perte d’autonomie, avoir plus de 60 ans, résider en France
  • Calculée en fonction de vos ressources

PCH (prestation de compensation du handicap)

  • Versée par le conseil départemental
  • Conditions pour l’obtenir : Avoir moins de 75 ans et avoir moins de 60 ans lors de la première demande, résider en France
  • La PCH peut financer : certains services à la personne, les travaux d’adaptation du logement, les équipements liés au handicap
  • Le plafond dépend des aides demandées
  • Non cumulable avec l’APA

Aides des caisses de retraite

  • Versée en fonction de vos ressources et fragilité
  • Aides pour la vie quotidienne, améliorer votre domicile, favoriser le lien social
  • Non cumulable avec l’APA

Aides fiscales

  • Si vous faites appel à des services à la personne, vous pouvez bénéficier de 50% de crédit d’impôt sur vos dépenses annuelles
  • Plafond annuel de dépenses fixé à 15 000€

ANAH (Agence nationale de l’habitat)

  • Être propriétaire occupant ou bailleurs du parc privé hors bailleurs sociaux
  • Si vous êtes locataire, avoir l’autorisation du propriétaire et c’est le locataire qui financera les travaux
  • Le montant est calculé en fonction de vos ressources

Découvrez plus en détail, sur le site gouvernemental, les différentes aides et les conditions pour les obtenir.

Commentaire

Copyrights © 2019 - 2020 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité