Éviter les risques de chutes chez les personnes âgées - Téléassistance
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Éviter les risques de chutes chez les personnes âgées

risques de chute-téléassistance  SeniorAdom

 

Les risques de chutent sont plus élevés chez les personnes âgées. Ainsi avec l’âge, on peut perdre notre agilité et se retrouver face à des situations à risque qui n’en étaient pas avant.

 

Un constat alarmant

En France, on compte environ 15 millions de personnes âgées de plus de 60 ans et elles seront plus de 24 millions en 2060. Près de 400 000 personnes âgées chutent accidentellement chaque année et près de 12 000 en décèdent. Les chutes sont ainsi la première cause de mortalité chez les personnes de plus de 65 ans. C’est pourquoi les personnes âgées doivent particulièrement faire attention.   

 

Pourquoi les personnes âgées tombent ?

Souvent l’habitat des personnes âgées peut favoriser les chutes. Un tapis mal fixé, une douche non adaptée, des câbles qui trainent sont autant de facteurs qui peuvent entrainer une chute.

Les chutes peuvent également être liées à la santé du senior. Si le senior a des difficultés à se mouvoir, des problèmes d’articulation, des vertiges ou encore s’il suit un traitement médicamenteux qui peut avoir des effets secondaires sur l’équilibre. 

Après une chute, les seniors ont souvent peur de tomber à nouveau et sont ainsi moins enclin à faire des activités ou sortir de chez eux. Elles peuvent ainsi entrainer sédentarité, dépression et isolement chez les personnes âgées. Il est important pour le senior de ne pas avoir peur.

 

Quelques recommandations pour éviter les chutes chez les personnes âgées

La première recommandation est d’aménager efficacement son logement de manière à ce qu’il y ait moins de risque de tomber.

Les seniors peuvent :

  • Adapter l’éclairage du domicile. Ainsi en rajoutant des sources de lumière vous verrez mieux s’il y a des obstacles au sol. S’il y a des escaliers chez vous, éclairez bien cet endroit où le risque de tomber pendant la nuit est plus élevé.
  • Éviter les tapis ou fixer les correctement. En effet il est vite arrivé de se prendre les pieds dans votre tapis si celui n’adhère pas bien sur votre sol.
  • Attention aux fils et câbles électriques. Comme les tapis, il y a un risque de s’accrocher les pieds sur un câble si celui est situé sur une zone où vous marchez fréquemment. Fixer les au mur si possible ou installer des range-fils.
  • Réhausser les prises. Cela évitera de vous baisser pour brancher et débrancher vos appareils comme avec une prise Starplug par exemple, et son bouton éjecteur pour débrancher sans forcer. 
  • Adapter votre salle de bain. Le risque de tomber est très élevé dans la salle de bain dû au sol glissant. L’idéal pour les seniors est de disposer d’une douche plutôt qu’une baignoire. Néanmoins, si vous avez une baignoire il est possible de la modifier pour qu’elle convienne davantage aux personnes âgées.
  • Installer des points d’appui. Si vous avez des difficultés à vous déplacer chez vous, pensez aux barres d’appui qui peuvent être d’une grande aide notamment pour se lever.
  • Recourir à une téléassistance. On connait tous la téléassistance classique sous forme de bracelet ou médaillon avec bouton poussoir mais il existe aujourd’hui des systèmes nouvelle génération de téléalarme pour personnes âgées. Ces téléassistances intelligentes, comme BALTO Protect de SeniorAdom, permettent de détecter des anomalies de comportement, au domicile du bénéficiaire, qui pourraient être la conséquence de chutes ou malaises sans rien à porter. Ainsi, en cas d’incident les proches ou les secours sont avertis pour intervenir rapidement et s’assurer que tout va bien.

Outre ces adaptations du logement, il est important pour les personnes âgées de maintenir une activité physique régulière. Ainsi en restant actif, vous travaillez vos muscles et articulations. Vous gagnerez en mobilité et agilité ce qui limitera le risque de tomber. Retrouvez nos conseils d’activité physique pour seniors.

 

Les seniors chutent mais pas seulement en France

Il n’y a pas qu’en France que les personnes âgées chutent, mais également partout dans le monde. Par exemple aux États-Unis, entre 2000 et 2016, le nombre de décès liés à des chutes a triplé (de 8613 à 25189 morts). Ce phénomène n’est donc malheureusement pas isolé et continue à croitre progressivement partout dans le monde.

 

Copyrights © 2019 - 2021 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité