L'aide "Bien vieillir chez soi" : préparation et explications
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Tout savoir sur l'aide "Pour bien vieillir chez soi"

bien vieillir chez soi

 

Vous êtes à la retraite et vous aimeriez rester vivre chez vous le plus longtemps possible ? C’est bien normal ! Afin de vous aider à profiter de votre logement le plus longtemps possible, le gouvernement a mis en place diverses aides, dont le dispositif « Bien vieillir chez soi ».

Qu’est-ce que l’aide à l’adaptation du logement « Bien vieillir chez soi » ? Qui peut en bénéficier ? Quelles sont les démarches pour profiter de cette aide ? Quels sont les avantages offerts par « Bien vieillir chez soi ? ». SeniorAdom, spécialiste de la téléassistance et du maintien à domicile des personnes âgées, répond à toutes vos questions !

 

Bien vieillir chez soi : de quoi parle-t-on ?

 

L’aide « Bien vieillir chez soi » est une aide financière destinée aux seniors retraités qui désirent continuer à vivre chez eux et qui bénéficient de ressources modestes. C’est une aide consacrée à la réalisation de travaux de confort et/ou de sécurité dans le logement, ainsi qu’à l’octroi d’aides ménagères.

« Bien vieillir chez soi » est un dispositif gouvernemental destiné à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées grâce à l’adaptation du logement au vieillissement, ainsi qu’à des prestations d’aides à domicile.

 

Quels sont vos droits ?

Si vous relevez de l’aide sociale légale : uniquement des aides non humaines, comme le portage de repas ou l’installation d’une téléalarme.

Si vous vivez en résidence autonomie : un certain nombre d’heures d’aide à domicile, dans le cas où vous prenez vos repas au sein de la structure et/ou si votre toilette est réalisée par une infirmière.

Si votre enfant vit à votre domicile : des aides non humaines et une aide-ménagère uniquement en cas de besoin d’aide à la toilette et/ou d’aide à la préparation des repas.

 

Qui est éligible à l'aide Bien vieillir chez soi ?

 

Les aides au maintien à domicile proposées par l’Etat sont destinées aux retraités autonomes dont les conditions de vie, les ressources, la localisation géographique ou l’état de santé créent une situation que nécessite une aide pour le maintien à domicile.

Pour pouvoir en bénéficier de l’aide « Bien vieillir chez soi », il faut :

  • Être ouvrier retraité·e de l’Etat ;
  • Être retraité·e du régime général;
  • Être pensionné·e civil·e de l’Etat ;
  • Avoir plus de 75 ans ;
  • Être reconnu GIR 5 ou GIR 6 ;
  • Ne pas bénéficier d’une aide-ménagère octroyée par l’Aide sociale et versée par le Conseil Départemental ;
  • Ne pas percevoir plus de 1 150 € par mois pour une personne seule et 1 835 € pour un couple (avis d’imposition 2022 sur les revenus de 2021).

 

Quel est votre régime d’assurance compétent ?

Si votre année de naissance se situe avant le 1er janvier 1953, c’est le régime auquel vous avez cotisé le plus longtemps.

Si votre année de naissance se situe après le 1er janvier 1953, c’est le dernier régime auquel vous avez cotisé.

 

Bon à savoir :

Vous ne pouvez pas bénéficier d’une aide de l’Etat si :

  • Vous percevez l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), la Prestation spécifique dépendance (PSD), l’Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) ou la Prestation de compensation du handicap (PCH).
  • Vous percevez une aide versée par votre ancien employeur ou par une caisse de retraite.
  • Vous êtes hébergé·e dans une famille d’accueil.

 

Comment faire une demande d'aide "Bien vieillir chez soi" ?

 

Pour faire une demande d’aide « Bien vieillir chez soi », il vous suffit de vous rendre sur le site de gouvernement Servicepublic.fr. Vous pourrez ensuite remplir le formulaire de Demande d'aide à l'amélioration et l'adaptation du logement pour les personnes âgées.

Ensuite, vous devrez déterminer à quelle caisse régionale de retraite envoyer votre formulaire : la CARSAT, la CNAV, la CGSS ou la CSS. Afin de faciliter cette démarche, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Assuranceretraite.fr.

Vous y trouverez de nombreux renseignements, notamment si vous créez votre profil. Ainsi, vous pourrez poser toutes vos questions à un conseiller et prendre un rendez-vous pour vous faire aider en personne. Pour être accompagnée au téléphone, vous pouvez composer le 3960 (ou le + 33 9 71 10 39 60 depuis l’étranger). Des conseillers répondront à toutes vos questions du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h.

Vous pouvez également consulter l’infographie de la Carsat des Pays de la Loire pour suivre les étapes d’inscription pas à pas.

 

Bien vieillir chez soi et l'adaptation au logement

 

Pour se sentir bien et en sécurité chez soi, il est essentiel de disposer d’un logement sécurisé et adapté à ses besoins. Ainsi, une personne âgée a besoin d’un logement équipé de diverses aides techniques, comme des barres d’appui, des dispositifs anti chute, des parcours lumineux ou encore de la téléassistance.

Afin d’accompagner les seniors les plus modestes, l’Etat propose donc l’aide financière « Bien vieillir chez soi » qui peut notamment permettre d’adapter le logement, en plus de fournir des aides à domicile.

 

Les pièces à adapter

 

Toutes les pièces d’une habitation peuvent être adaptées pour les personnes âgées :

  • La salle de bain : tapis antidérapant, remplacement de la baignoire pour une douche à l’italienne, installation d’un siège de douche et/ou d’une barre d’appui pour WC ;
  • Le couloir et les escaliers : mise en place d’un chemin lumineux pour la nuit et/ou d’une rampe d’escaliers ;
  • La cuisine : installation de placards adaptés aux seniors, de plans de travail à niveau ou de dispositifs de sécurité pour la cuisson ;
  • La chambre : installation d’un lit électrique et/ou chemin lumineux ;
  • Dans toutes les pièces : mise en sécurité des fils électriques et meubles dangereux.

Pour encore plus de sécurité, il est aussi possible de faire installer un système de téléassistance à domicile.

Ainsi, en cas de chute, de malaise ou de besoin, la personne âgée pourra entrer immédiatement en contact avec des écoutants ou avec les secours. C’est un dispositif efficace pour répondre à des situations d’urgence et éviter des complications physiques et/ou psychologiques.

 

Pour en savoir plus sur l’aménagement et à la sécurisation d’un logement, vous pouvez vous rendre sur le site mieuxvivresonlogement.fr. Ce site gouvernemental vous propose des conseils et des solutions concrètes pour aménager votre logement pièce par pièce.

 

Les aides financières à demander

 

Pour adapter votre logement, vous pouvez avoir recours aux aides financières de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cette agence gouvernementale propose deux aides spécifiquement dédiées aux travaux d’adaptation de logement et de rénovation énergétique :

  • Habiter facile : prise en charge partielle des travaux d’adaptation du logement au handicap ou à la vieillesse, comme le remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied, l’installation d’un chemin lumineux dans les escaliers ou l’installation d’un monte-escalier électrique ;
  • MaPrimeRénov’ : finance certains travaux de rénovation énergétique. Isolation, système de chauffage écoresponsable, changement des fenêtres et des portes... Cette aide financière est calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique apporté par les travaux.

 

Bon à savoir :

Il est possible de cumuler l’aide Habiter facile et l’aide MaPrimRénov’ avec une aide de votre caisse régionale. Pour en savoir plus, vous pouvez vous renseigner sur le site anah.fr.

 

teleassistance senior

Recherche

Guide sur le mieux vieillir chez soi
Téléchargez notre guide sur le mieux vieillir chez soi
50 réponses aux questions que vous vous posez
Guide sur le mieux vieillir chez soi
Téléchargez notre guide sur le mieux vieillir chez soi
50 réponses aux questions que vous vous posez

Copyrights © 2019 - 2022 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité