Adaptation d'un logement au vieillissement : combien ça coute ?
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Adaptation d'un logement au vieillissement, combien ça coûte ?

aides financières

 

Pour de nombreuses personnes âgées, certains gestes du quotidien, autrefois anodins, deviennent de plus en plus difficiles. Monter un escalier, prendre une douche, aller se coucher… Ces actes deviennent plus compliqués au fur et à mesure que la perte d’autonomie du senior augmente.

Ils peuvent même s’avérer dangereux pour les seniors et personnes à mobilité réduite (PMR) en perte d’autonomie lourde. Chaque année, 10 000 personnes de plus de 65 ans décèdent à la suite d’une chute. C’est pour cela qu’il est nécessaire de procéder à l’adaptation du logement des seniors qui souhaitent rester à domicile. Vous vous assurerez ainsi que votre proche âgé profite d’un maintien à domicile sécurisé et confortable.

 

Adaptation du logement au vieillissement : quels avantages ?

 

Les avantages d’une adaptation du logement au vieillissement sont multiples.

Tout d’abord, le senior bénéficiera d’un mobilier et d’objets conçus spécialement pour lui. Son quotidien s’en trouvera fortement facilité. Il aura moins d’effort à fournir pour effectuer les tâches quotidiennes et les gestes simples, comme se lever ou s’asseoir.

Ensuite, la personne âgée sera également plus en sécurité chez elle. Un logement adapté au vieillissement est un logement sûr. Les risques de chute et de blessure sont minimisés.

Ainsi, le senior peut rester chez lui plus longtemps. Il garde confiance en ses capacités et conserve un meilleur moral.

 

Aide financière à l'adaptation d'un logement au vieillissement

 

Le coût des travaux d’adaptation du logement au vieillissement est variable. De quelques centaines d’euros pour les équipements les plus simples à plus de 20 000 euros pour les adaptations complètes, le montant de la facture peut monter vite.

 

Quels sont les travaux concernés par l'aide ?

Les travaux concernés sont précis. Il s’agit uniquement de travaux d’aménagement de la salle de bain et des sanitaires :

  • Remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied avec sol antidérapant ;
  • Installation d’un lavabo pour personne à mobilité réduite ;
  • Installation d’une cuvette de toilettes WC rehaussée et d’une barre d’appui

 

En complément, et dans la limite de 50 % du coût des travaux principaux, des travaux connexes peuvent être financés : siège de douche, réfection électrique, la fourniture et la pose d’une porte ou d’une paroi fixe sur la douche à l’italienne, l’élargissement de la porte d’accès des sanitaires, revêtements de sols et de murs, éclairage de sécurité...

La dépose et la mise en décharge peuvent également être couvertes.

 

Quel est le montant de l'aide financière ?

 

Le montant de l’aide financière octroyée par Action Logement est de 5 000 € maximum.

L’aide est accordée en fonction des revenus du senior. Ainsi, son montant est calculé sur la base du revenu fiscal du foyer.

 

Certaines collectivités territoriales accordent des aides, des prêts et des subventions. Les conditions d’obtention sont définies localement.

Les caisses de retraite proposent également des aides aux retraités du secteur privé. Renseignez-vous auprès de la vôtre.

Enfin, des crédits d'impôt peuvent être obtenus pour certaines dépenses d’installation d’équipements pour personnes âgées ou handicapées.

 

Comment faire la demande d’aide à l’adaptation du logement au vieillissement ?

 

L’aide à l’adaptation du logement au vieillissement est destinée aux retraités d’entreprises du secteur privé, y compris agricole, âgé de 70 ans et plus. La personne doit être en perte d’autonomie.

L’aide s’applique également aux personnes âgées de 70 ans et plus, hébergées chez un parent salarié ou retraité d’une entreprise du secteur privé et aux propriétaires bailleurs dont les locataires correspondent au profil ci-dessus.

 

Pour faire la demande d’aide à l’adaptation du logement au vieillissement, c’est simple. Il suffit de vous rendre sur le site internet ActionLogement.fr, afin d’enregistrer votre dossier.

Attention cependant, chaque année, l’État accepte 100 000 dossiers. Au-delà de cette limite, vous devrez attendre l’année prochaine pour pouvoir postuler.

 

teleassistance senior

Recherche

Guide sur le mieux vieillir chez soi
Téléchargez notre guide sur le mieux vieillir chez soi
50 réponses aux questions que vous vous posez
Guide sur le mieux vieillir chez soi
Téléchargez notre guide sur le mieux vieillir chez soi
50 réponses aux questions que vous vous posez

Copyrights © 2019 - 2022 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité