Prévention des chutes chez les personnes âgées
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Comment prévenir les chutes des personnes âgées ?

chute senior

Depuis plusieurs décennies, le vieillissement de la population devient un enjeu de société grandissant. Parmi les sources d’inquiétude en relation avec ce phénomène : les chutes de personnes âgées.

Plus de 2 millions de seniors chutent chaque année en France. Parmi elles, près de 9 000 personnes décèdent suite à ces accidents, dont 8 000 chez les plus de 75 ans. 

Généralement, ces chutes surviennent lors de la marche, d'activités ménagères ou de jardinage. Les conséquences de ces chutes peuvent être dramatiques : traumatisme psychologique, douleurs, dépendance, fracture, décès…

Afin d’anticiper les chutes et de réduire les risques au maximum, vous pouvez suivre ou transmettre les conseils et précautions présentés au sein de cet article.

Prévenir les chutes en amont, c’est assurer un maintien à domicile plus sûr aux personnes âgées. Aménagements du domicile, alimentation saine, pratique d’une activité physique adaptée et services de téléassistance pour seniors peuvent grandement faciliter la vie quotidienne des seniors, tout en augmentant leur sécurité.

 

 

Pourquoi les personnes âgées tombent souvent ?

Les personnes âgées sont sujettes aux chutes : 1/3 des personnes âgées de 65 ans et plus tombent au moins une fois par an. Ces chutes sont provoquées par l’accumulation de différents facteurs de risque :

-    Problème de santé : perte d’autonomie, troubles de la marche et de l’équilibre, vertiges, diminution de la mobilité des articulations, perte de la masse musculaire des membres inférieurs, baisse de la vue, hypotension orthostatique, maladie et prise médicamenteuse, etc. ;

-    Facteurs comportementaux : alimentation insuffisante ou ne répondant pas aux besoins de la personne, consommation d’alcool excessive, prise de risque, peur de tomber ;

-    L’environnement intérieur et extérieur : domicile non aménagé, pièces encombrées, sols glissants, verglas, neige.

 

Adapter son lieu de vie pour éviter les accidents

Afin de minimiser les risques de chute, il convient d’adapter votre lieu de vie :

-    Retirez les objets ou meubles gênants des lieux de passage ;

-    Éclairez les pièces et lieux de passage ;

-    Fixez les câbles et fils électriques au mur ou utilisez des range-fils ;

-    Munissez-vous d’un téléphone sans fil ;

-    Méfiez-vous des tapis aux bords relevés, des descentes de lit et des tapis de bain : ils peuvent vous faire trébucher ;

-    Rangez votre domicile afin de ne pas trébucher sur des objets au sol ;

-    Améliorez l'accessibilité de vos objets : rangez vos affaires à portée de main, vous éviterez des risques inutiles (monter sur un escabeau ou un tabouret). Si nécessaire, utilisez un marchepied antidérapant ;

-    Adaptez votre mobilier et mettez en place des points d'appui : rehaussez votre lit pour en sortir facilement. Procurez-vous des fauteuils hauts, des rampes ou des barres d’appui.

 

Si vous disposez d’un jardin, retirez les tuyaux d’arrosage, pots et plantes des allées.

Si vous avez du parquet, portez des chaussons avec semelles antidérapantes ou faites poser un revêtement antidérapant.

 

Accessibilité de la salle de bain :

La salle de bain est la pièce de tous les dangers pour les seniors. Pour réduire les risques de chute, vous pouvez :

-    Poser un revêtement antidérapant dans le fond de votre douche ou baignoire ;

-    Placer un marchepied pour entrer et sortir facilement de la baignoire ou de la douche ;

-    Utiliser une planche de bain ou un siège mural pour vous asseoir ;

-    Installer un rehausseur de toilettes, pour vous asseoir et vous relever plus facilement.

 

Adopter de nouvelles habitudes pour ne pas tomber

Au quotidien, certains principes peuvent efficacement réduire les risques :

-    Se lever lentement d’un lit ou d’une chaise, afin d’éviter les étourdissements et vertiges ;

-    Utiliser une canne pour sécuriser votre marche ;

-    Conserver une activité physique régulière (30 minutes de marche par jour) ;

-    Manger régulièrement, privilégier une alimentation équilibrée et limiter votre consommation d’alcool ;

-    Demander à votre entourage de vous aider dans les tâches à risque. Renseignez-vous sur les possibilités d’aide à domicile, auprès de votre mairie ou de votre centre communal d’action sociale (CCAS) ;

-    Consulter régulièrement un professionnel de santé pour contrôler : tension artérielle, rythme cardiaque, équilibre, état des muscles et articulations ;

-    Consulter un ophtalmologiste si vous sentez votre vue baisser ;

-      Faire appel à un ergothérapeute à domicile ;

-      Opter pour les aides techniques à domicile (aide à l’habillage, aide au repas...)

-    Apprendre à se relever après une chute ;

-    S’équiper d'une téléassistance, pour bénéficier d’une prise en charge immédiate en cas de chute.

 

Les conséquences d’une chute chez les personnes âgées

Le risque de chute augmente avec l’âge et les conséquences peuvent être graves.

Une chute peut être à l'origine d'une perte de confiance et d'un sentiment de crainte. Ce type de répercussion s'aggrave en fonction du temps passé au sol, sans parvenir à se relever. Dans les cas les plus dramatiques, une chute peut être responsable d'une fracture ou d’un décès.

Chaque chute doit être attentivement analysée et conduire une modification de l'espace de vie.

 

Parmi les possibles conséquences d’une chute, on retrouve :

-    Blessures, plaies, fractures et notamment fracture du col du fémur, entorses, hématomes ;

-    Traumatisme crânien ;

-    Perte d’autonomie ;

-    Isolement social dû à la peur de retomber (syndrome post-chute) ;

-    Placement en institution ou hospitalisation.

 

Les chutes représentent l’une des premières causes de perte d’autonomie des seniors : 40 % des personnes âgées hospitalisées après une chute ne peuvent pas retourner à leur domicile par la suite.

Par ailleurs, après une première chute, le risque de retomber est multiplié par vingt.

 

Avec SeniorAdom, bénéficiez d’un suivi attentif et d’une solution de sécurité. Nos services de téléassistance sont disponibles de jour comme de nuit et vous protègent en cas de chute.

 

   

Pour aller plus loin :

Conseils anti-chute sur le site du Service Public

Aides financières pour aménager le domicile des seniors

 

teleassistance senior

 

Copyrights © 2019 - 2021 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité