Aide à la prise de repas d’une personne âgée
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Aide à la prise de repas d’une personne âgée

aide au repas senior

Les repas sont à la fois des moments de convivialité et la source des principaux apports nutritionnels nécessaires au maintien en bonne santé. Leur régularité offre des repères temporels dans la journée.

La dénutrition, c’est-à-dire l’insuffisance d’apports alimentaires, est un des principaux dangers qui menacent les personnes âgées. La dénutrition fragilise les défenses immunitaires, accroît la fatigue et affecte le moral.

Rendre les repas plus simples et agréables est la clef pour redorer le quotidien des personnes âgées en perte d’autonomie.

 

Rendre le repas de la personne âgée convivial

Un repas est plus convivial d’abord parce qu’il est partagé avec quelqu’un d’autre, idéalement avec un proche, sinon avec une auxiliaire de vie.

Le repas doit être un temps d’échange. Invitez la personne âgée à le préparer avec vous : laissez-la éplucher les légumes ou préparer les ingrédients. La présentation des plats mérite une attention particulière : on prend plus de plaisir à déguster des plats appétissants.

Cela vaut aussi pour les plats préparés ou conditionnés. Sortez-les des barquettes, présentez-les comme de véritables plats. Personne ne souhaite manger un plat qui semble industriel.

Jouez sur les couleurs et les odeurs pour rendre les plats plus attrayants. Variez les ingrédients, et cuisinez (ou réchauffez) les plats au domicile de la personne âgée. Stimuler les sens est la première étape vers un regain d’appétit.

 

Garantir l’équilibre alimentaire et nutritionnel

Contrairement aux idées reçues, les besoins nutritionnels ne diminuent pas avec l’âge. Plusieurs nutriments méritent une attention particulière chez les personnes âgées :

  • Le calcium : il est le premier allié des personnes âgées face aux risques de fractures et à l’ostéoporose. Il est présent dans les produits laitiers mais aussi dans les légumes à feuilles vertes comme les épinards, dans les brocolis, dans certains fruits, etc.
  • Les protéines : elles renforcent les muscles. On les trouve dans tous les produits d’origine animale et dans les légumineuses (lentilles, pois chiches, etc.)
  • L’eau : à boire à volonté, au moins entre 1 et 1,5 litres par jour. Les risques de déshydratation augmentent avec l’âge, c’est pourquoi il est primordial de boire régulièrement.
  • Les fibres : elles améliorent le transit intestinal. On les retrouve dans les légumes, les fruits et les céréales complètes (pain complet, pâtes au blé complet, etc.).
  • Le sel : limiter sa consommation de sel permet de lutter contre l’hypertension. Attention cependant : en petite quantité, le sel aide à lutter contre la déshydratation. Il donne du goût aux aliments et contribue au plaisir pris en mangeant. Il ne faut donc pas le supprimer totalement, sauf en cas de prescription médicale.
  • Les graisses : évitez les graisses cachées, en particulier celles présentes dans la charcuterie, les sauces grasses ou les plats cuisinés des supermarchés.

Les repas portés à domicile sont conçus spécialement pour les personnes âgées et tiennent compte de ces critères.

 

Aide au repas : quel est le rôle de l’auxiliaire de vie

Aide aux courses

L’auxiliaire de vie peut faire les courses pour la personne âgée. Il peut aussi l’accompagner lorsqu’elle fait ses courses.

Préparation et portage de repas

L’auxiliaire de vie peut préparer les repas au domicile de la personne âgée.

Les services de portage de repas proposent des repas spécialement conçus pour les personnes âgées, conditionnés et livrés à domicile.

Aide à la prise de repas

Pour les personnes qui éprouvent des difficultés pour manger seules, il est possible de demander la présence d’une auxiliaire de vie pendant les temps de repas.

Suivi de la prise de médicaments

L’auxiliaire de vie peut suivre la prise des médicaments par la personne âgée. Il a néanmoins interdiction d’administrer des médicaments ou de réaliser des actes médicaux car il n’est pas formé pour cela, contrairement aux infirmiers.

 

Aides techniques repas : quel matériel ergonomique choisir ?

Il existe de la vaisselle et des sets de table antidérapants pour manger plus sereinement. Les verres et couverts ergonomiques viennent en aide aux personnes avec des difficultés de préhension. Il est aussi possible d’utiliser des assiettes à rebords pour saisir les aliments plus facilement.

Pour la préparation des repas, on trouve des versions ergonomiques de tous les outils de cuisine : planche à découper, épluche-légumes ergonomiques, fouet automatique, etc.

Enfin, il existe des outils spécifiques comme l’ouvre-tout, le tourne-robinet, etc.

 

Quelles sont les aides financières pour l’aide à la prise de repas ?

L’auxiliaire de vie peut être financée en partie par l’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie ou la Prestation de Compensation du Handicap si vous y êtes éligible. Les caisses de retraite et les mutuelles proposent parfois des financements spécifiques. Renseignez-vous directement auprès de ces services ou du centre communal d’action sociale (CCAS) le plus proche pour connaître les aides auxquelles vous avez droit.

 

teleassistance-senior

 

Copyrights © 2019 - 2021 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité