Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Comment financer le maintien à domicile ?

Vivre à domicile, un souhait revendiqué par les seniors

LE SAVIEZ VOUS ?

82% des retraités possèdent leur résidence principale et une majorité d’entre eux souhaitent la garder*. C’est pourquoi un aménagement spécifique est nécessaire pour favoriser le « bien vieillir chez soi », aménagement certes moins onéreux que le placement en établissement mais qui reste une charge financière lourde (téléassistance, téléalarme, domotique, appareillage, aménagement du domicile en particulier de la salle de bain etc…).

*Source : sondage réalisé par Odoxa pour le journal Le Parisien, décembre 2014

Des aides financières pour soutenir les personnes en perte d’autonomie

C’est pour cela que des aides financières sont proposées par la sécurité sociale, les départements, la CAF et certaines agences spécialisées.

Les caisses de retraite complémentaire peuvent participer au financement des certains frais (comme ceux de Téléassistance) au titre de leur action sociale. Certaines mutuelles participent également au financement de certains matériels (téléalarme par exemple) au même titre que les caisses de retraite. Pour une estimation personnalisée, prendre contact auprès de sa caisse de retraite complémentaire et/ou de sa mutuelle.

Chacune de ces aides est attribuée en fonction de différents critères comme le degré de dépendance (GIR), les revenus, l’âge, etc…

Liste des aides financières existantes pour le maintien à domicile

(Cette liste se veut aussi exhaustive que possible mais peut être incomplète, n’hésitez pas à multiplier les recherches)

  • L’APA (Allocation Personnalisée à l’Autonomie) est une aide destinée à financer un grand nombre de services à la personne ou besoins relatifs à l’adaptation du logement. L’aide dépend du GIR (entre 1 et 4) et des revenus de la personne. Le dossier est disponible auprès de votre mairie, centre communal, CLIC (Centre Local d’Information et Coordination) ou CCAS (Centre Communal d’Action Sociale).

  • Le PAP (Plan d’action personnalisé) est la solution de financement pour les demandeurs ne pouvant bénéficier de l’APA en raison de leur GIR. Contactez votre Caisse d’assurance retraite au 3960 pour toutes demandes de renseignement et l’obtention d’un dossier.

  • L’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) est une prestation permettant à des retraités, n’ayant pas ou peu cotisé pour leur retraite, de bénéficier d’une allocation permettant leur subsistance par un revenu minimal. Il s’agit d’un complément de revenu. Pour obtenir un dossier, téléphonez au 3960 (prix d’un appel local) où des conseillers retraite vous dirigeront dans vos démarches.

  • L’ALS (Allocation de Logement Social) est une aide financière permettant aux bénéficiaires de réduire le montant de leur loyer, mensualité de leur emprunt immobilier… Si vous relevez du régime agricole, il faudra vous adresser à la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Pour tout cas particulier, vous pouvez vous renseigner sur le site de la CAF. Il est également possible de télécharger un formulaire Cerfa nécessaire à la composition du dossier, accompagné des pièces justificatives.

  • L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) est un organisme qui prend en charge le financement de la réalisation de travaux lourds pour rendre décents des logements jugés très dégradés ou indignes. Dans votre cas, il s’agira de projets de travaux d’amélioration pour l’adaptation du logement à la perte d’autonomie du senior. Pour se procurer un dossier, vous pouvez contacter le 0820 15 15 15 (N° Indigo 0,12 € TTC/min).

  • La PCH (Prestation de Compensation du Handicap) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handicapées, qu’elles vivent en établissement ou à domicile. La demande de PCH se fait auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

  • Le dispositif BORLOO / réduction d'impôt SAP (Services à la personne) , il s’agit d’une loi de 2005 qui donne droit à une réduction d'impôt de 50% (avec un plafond) pour l'emploi d'aide à domicile dans le cadre d’une assistance aux personnes âgées et/ou à un crédit d’impôt pour le financement d'équipements en faveur de l'aide aux personnes comme une téléalarme ou une téléassistance par exemple.

Aides financières : conseils et astuces

Qu’il s’agisse d’aide à la personne (aide-ménagère, aide-soignante…), d’équipement (télé-alarme, barre d’appui…) ou de travaux d’aménagement (monte-escaliers…), ces organismes peuvent vous aider à les financer en partie ou en totalité. Cependant, pour vous éviter de mauvaises surprises, n’entamez aucune procédure avant d’avoir pris contact avec ces acteurs du maintien à domicile afin de savoir ce qui est pris en charge, par quel(s) organisme(s) et à quelles conditions.

N’hésitez pas à faire les démarches administratives au plus vite, les délais sont souvent longs, ce qui permet par la suite de prendre le temps de faire des recherches en détail sur l’équipement ou le service que vous souhaitez acquérir.

Commentaire

Copyrights © 2019 - 2020 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité