Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

La liberté d'une alarme pour personnes âgées sans bracelet ni médaillon

La téléassistance classique suscite parfois des réactions de refus de la part des personnes âgées. Vous êtes aidant familial et votre parent ou grand-parent refuse de porter un médaillon ou un bracelet ? Eh bien, sachez qu'il existe d'autres dispositifs de téléassistance sans bracelet ni médaillon, préservant la liberté des seniors. Focus.

Qu'est-ce que la téléassistance classique ?

La téléassistance favorise le maintien au domicile des personnes âgées tout en garantissant leur sécurité. Ce système rassurant permet à une personne âgée fragile qui ne souhaite pas intégrer un établissement (de type maison de retraite ou EPHAD) de continuer à vivre chez elle de manière autonome, sans assistance humaine permanente.

La téléassistance " classique ", qui est aujourd'hui encore la plus répandue, se présente sous la forme d'un double dispositif :

  • Un bracelet, un médaillon ou une montre équipés d'un bouton alarme, qui est porté en permanence par le bénéficiaire de la téléassistance.

  • Un boîtier transmetteur, équipé d'un haut-parleur et d'un micro, relié à la prise téléphone.

En cas de chute, de malaise ou de besoin d'assistance, la personne âgée peut déclencher une alerte en appuyant sur le bouton d'alarme de son bracelet ou médaillon, lui-même relié au boîtier transmetteur. Elle est alors immédiatement mise en relation avec un chargé de téléassistance qui évalue la situation et prévient les proches ou les secours, selon la gravité du motif d'alerte.

La téléassistance, qui fonctionne 24h/24 et 7j/7, permet à une personne âgée vivant seule d'être secourue dans les plus brefs délais en cas de chute accidentelle ou de malaise. La téléassistance - aussi appelée téléalarme - rassure aussi bien la personne âgée que ses proches.

Les 3 inconvénients de la téléassistance classique

La téléassistance classique, apparue au milieu des années 1970, a l'avantage de permettre à une personne âgée fragile de continuer à vivre chez elle en toute autonomie et en sécurité. Malgré tout, elle comporte trois inconvénients majeurs.

Premièrement, les alertes ne peuvent être déclenchées que manuellement, par pression sur le bouton d'alarme. Cela signifie que la personne âgée doit porter en permanence le bracelet, le médaillon ou la montre sur elle pour que la téléassistance soit efficace. De jour… comme de nuit, avec le risque de déclencher de fausses alertes en cas de mouvements pendant le sommeil.

Deuxièmement, la personne âgée doit être en mesure d'appuyer sur le bouton pour déclencher l'alerte. Or une chute ou un malaise peuvent entraîner une perte de connaissance ou une immobilisation. Dans ce cas, la personne âgée ne peut pas déclencher l'alerte…

Troisièmement, le fait de devoir porter continuellement le bracelet ou le médaillon est perçu par certaines personnes âgées comme asservissant et infantilisant. Résultat, beaucoup de personnes âgées refusent de le porter sur elles.

La téléassistance en liberté, sans bracelet ni médaillon

La téléassistance avec bracelet et médaillon est une téléassistance " passive " dans la mesure où le déclenchement de l'alerte est conditionné à une action de la part de la personne âgée (pression sur le bouton).

Des offres de téléassistance nouvelle génération dite " active " voient le jour depuis plusieurs années pour faire face aux inconvénients de la téléassistance classique. Une téléassistance est " active " dès lors qu'elle intègre un mécanisme de déclenchement automatique des alertes.

Quelles sont les solutions de téléassistance active existant sur le marché ? Il existe tout d'abord ce que l'on appelle les bracelets ou montres accélérométriques. Ces objets, portés par la personne âgée, peuvent déclencher des alertes automatiquement en cas d'accélérations anormales ou de chutes brutales. Par ailleurs, cela ne résout pas tous les inconvénients de la téléassistance classique car la personne âgée doit toujours porter un bracelet ou une montre sur elle.

C'est pour pallier à ces limites que la détection de chute a été conçue. Les détecteurs de chutes sont une solution de téléassistance active sans bracelet ni médaillon.

Le fonctionnement est simple : des capteurs sensibles de mouvements sont installés dans différents endroits du domicile, en général le long des murs. En cas de détection d'un mouvement brutal suivi d'une immobilisation anormalement longue, une alerte est déclenchée de manière automatique.

L'offre de téléassistance SeniorAdom intègre des détecteurs de mouvements pensés en partenariat avec des spécialistes du maintien à domicile. Reliés au boîtier transmetteur, les détecteurs de mouvements sont installés aux endroits stratégiques du domicile et détectent automatiquement les anomalies.

Ils analysent le rythme de vie de la personne âgée sans porter atteinte à son intimité. Les détecteurs de chutes SeniorAdom sont en effet sans caméra ni appareil photo. Cette solution se démarque sur ce point des offres de visio-assistance, considérées, non sans raison, comme intrusives par les personnes âgées.

Une personne âgée peut donc tout à fait bénéficier d'un service moderne de téléassistance sans avoir à porter sans arrêt sur elle un pendentif, un bracelet ou une montre. La détection de chute sans rien à porter, favorise l'autonomie de la personne âgée sans porter atteinte à sa liberté et à son intimité, et sans modifier non plus ses habitudes de vie.

Commentaire

Copyrights © 2019 - 2020 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité