Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Alzheimer, les seniors sont inquiets.

  • 31/01/2017
  • Modifié le 31/01/2017
  • Santé

Aujourd'hui un senior sur deux déclare appréhender la maladie d'Alzheimer ; une maladie pour laquelle aucun traitement n'a été trouvé à ce jour.

Une appréhension forte, et pour cause, près d'un senior sur six (de plus de 60 ans) risque d'être confronté à la maladie dans les prochaines années.

On constate cependant que cette maladie n'est pas totalement connue de tous. 45% des personnes interviewées ont déclaré ne pas connaitre les principaux facteurs de risques favorisant l'apparition de la maladie d'Alzheimer. De manière générale, il est donc très difficile pour les seniors d'anticiper les risques liés à cette maladie redoutée.

ALZHEIMER, QU'EST CE QUE C'EST ?

La maladie d'Alzheimer a été découverte en 1906 par Aloïs. Cette maladie est une affection du cerveau qui entraine la disparition progressive des neurones. Les premiers neurones à disparaitre sont les neurones situés dans l'hippocampe s'occupant de faire le lien entre la mémoire à long et court terme. Cette disparition entraine alors de nombreuses complications au niveau de la mémoire dans un premier temps puis du langage et du raisonnement. La maladie d'Alzheimer est une démence dite sénile qui est caractérisée également, à mesure de la perte de neurones, par des troubles de la perception, du raisonnement, des changements d'attitude et de l'humeur. Les chercheurs n'ont malheureusement pas encore identifiés les causes exactes à l'apparition de cette maladie. Ils sont en revanche capables de nous conseiller sur les comportements à éviter et les préventions à prendre.

NOS 5 CONSEILS PREVENTIFS

Pratiquer un sport - Il est important de rester actif. 30 min de sport par jour minimum est fortement conseillé. 30 min de marche ou de course pour garder les muscles actifs, un cœur résistant, et rester en forme et de bonne humeur.

Pratiquer des activités culturelles et intellectuelles - Bien qu'il soit caché, notre cerveau a besoin lui aussi de s'exercer. Des exercices culturels et intellectuels sont à privilégier pour stimuler nos capacités et ceci à tout âge.

Avoir une alimentation saine, variée et équilibrée - On ne le répètera jamais assez, une bonne alimentation est de tout point de vu, la clé pour s'assurer une bonne santé. Il a été scientifiquement prouvé que 5 aliments spécifiques permettent de lutter contre la maladie et s'en protéger :

  • Le chocolat noir et un verre de vin rouge par jour. (Un composé naturel appelé le Resvératrol, est présent dans chacun de ces deux éléments. Cet antioxydant exceptionnel permet de ralentir la progression d'Alzheimer. Le Resvératrol est également présent dans certaines baies ou dans le raisin rouge.)

  • Les épinards, une portion tous les jours. (La vitamine K, présente dans ce légume renforce la santé mentale et lutte contre l'infection de la maladie d'Alzheimer.)

  • Un café de bon matin avec modération évidemment. (Il est intéressant de noter que la caféine protège de certaines maladies cérébrales. Mais pas d'excès !)

  • Le poisson. Riche en Oméga3 et en Vitamine D (Ces éléments permettent de stimuler le système immunitaire et de détruire les protéines Béta Amyloïde et Tau responsables de la perte de neurones.)

Ne fumez pas - Le tabac est évidemment très mauvais pour la santé. Il a été analysé que les gros fumeurs pouvaient être atteints de la maladie 2,3 ans plus tôt que les non-fumeurs.

Ne buvez pas en grosse quantité - L'alcool est également très nocif pour la santé lorsqu'il est consommé à outrance. Un verre de vin par jour est suffisant pour ne tirer que les bienfaits de ce dernier.

LE MAINTIEN A DOMICILE PLEBISCITÉ

D'après " France Alzheimer, 2014 " en cas de maladie, 39% des personnes atteintes d'Alzheimer, préfèrent vivre chez elles, dans un endroit connu et confortable. D'après une infographie réalisée par le CAP RETRAITE, 670 000 malades résideraient aujourd'hui à domicile. D'ici 2040, ce chiffre se verra doubler et passera à 1 293 600.

Il est, toutefois assez difficile avec l'âge de vivre seul. Les habitations sont souvent inadaptées, voire même dangereuses. Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire révèle que la troisième cause de mortalité en France après le cancer et les maladies cardiovasculaires, sont les accidents de la vie courante. Dans cette optique, de nombreuses nouvelles technologies d'aide à la personne commencent à voir le jour telle que la téléassistance.

La téléassistance est un service au quotidien qui permet à une personne fragile et isolée de donner l'alerte en cas de chute ou de problème. Grâce à ces services les seniors ne se voient plus obligés d'abandonner leur cadre de vie, leurs repères et/ou leur voisinage pour se rendre dans un établissement spécialisé. Le maintien à domicile grâce à une assistance constante permet à nos seniors de bien vieillir chez eux en toute sérénité.

Sources :

www.silvereco.fr

www.francealzheimer.org

www.passeportsante.net

Commentaire

Copyrights © 2019 - 2020 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité