Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Les médecines douces et leurs vertus

  • 29/04/2016
  • Modifié le 29/04/2016
  • Santé

Médecine alternatives, médecines douces, ou encore parallèles… Les dénominations ne manquent pas pour parler de ces pratiques de plus en plus plébiscitées par les Français. Entre 2013 et 2014, les requêtes Internet en rapport avec des modes de médecines alternatives ont augmenté de 61%. Pendant longtemps décrié, aujourd'hui, les médecines douces, ont de plus en plus la côte. SeniorAdom vous explique pourquoi.

Les médecines douces : qu'est-ce que c'est ?

Est considérée comme médecine douce, une pratique qui ne nécessite pas la prise de médicament ou de molécules chimiques. Elle se distingue de la médecine " classique " par les soins qu'elle propose, souvent à base de manipulation et de l'utilisation de produits naturels. Acupuncture, méditation, sophrologie, homéopathie, luminothérapie, ostéopathie, hypnothérapie… La liste est longue et renvoie à de nombreux corps de métiers différents, dont l'objectif final est le même : réussir à ré-harmoniser le corps et l'esprit.

Ces médecines qui sont de plus en plus adoptées par les médecins classiques, ne remplacent en aucun cas les traitements de médecine traditionnelle, surtout lorsqu'il s'agit de traitement lourd. Elles sont à envisager comme des thérapies complémentaires, des aides au processus de guérison. L'Académie de médecine française utilise d'ailleurs le terme " thérapies complémentaires " (" ThC ") comme dénomination officielle.

Les bienfaits de la médecine complémentaire

Même si l'efficacité de certaines thérapies reste encore à prouver, d'autres, à l'image de l'acupuncture, ont de vraies vertus lorsque le patient souffre de douleurs chroniques (migraine, arthrose, cervicalgie...). La thérapie par l'aiguille semble également très utile chez les patients victimes de nausées et de vomissements après une chimiothérapie ou une intervention chirurgicale. Intégrée à un processus de traitement global, l'acupuncture peut donc être un complément médical très intéressant et efficace. Des séances d'ostéopathies lors d'une opération chirurgicale peuvent également aider le patient à retrouver plus vite la forme, surtout s'il s'agit d'intervention du dos ou des intestins. L'hypnose, quant à elle, est très appréciée auprès des fumeurs qui tentent d'arrêter. Selon l'OMS : " Il existe des données empiriques et scientifiques qui mettent en évidence les bénéfices de l'acupuncture des médecines manuelles et de plusieurs plantes médicinales dans le traitement de maladies chroniques ou bénignes ".

La médecine douce offre des thérapies très personnalisées qui mettent la relation patient-médecin au centre des préoccupations. De fait, de par la longueur des séances (entre 45min, jusqu'à 1h) et la philosophie de ces traitements, le patient peut avoir le sentiment d'être plus écouté et ce qui parfois, peut être le plus important.

Médecines complémentaires et mutuelles

Il est a noté que la plupart de ces méthodes médicales ne bénéficient pas de remboursement total de la part de la sécurité sociale, voire pas du tout. Cependant, devant l'engouement des Français pour les médecines douces, de plus en plus de mutuelles proposent des forfaits prenant en partie en charge des séances chez l'ostéopathe par exemple. Il peut donc être intéressant, lors d'une souscription à une mutuelle, de se renseigner sur le remboursement de ces pratiques.

Et surtout…

Faites attention aux praticiens que vous consultez. N'hésitez pas à faire des recherches auprès des annuaires de professionnels tenus par les syndicats. Ces derniers recensent des praticiens qui ont eu l'obligation de leur soumettre diplômes et autres recommandations.

Sources :

http://www.enjeux-seniors.fr/2016/02/05/les-medecines-douces-ont-la-cote-aupres-des-francais/

http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag\_2001/mag0330/dossier/sa\_3668\_med\_douces\_vogue.htm

Commentaire

Copyrights © 2019 - 2020 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité