Personnes âgées et jardinage : comment éviter le mal de dos ?
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Personnes âgées et jardinage : comment éviter le mal de dos ?

senior jardin

Le jardinage est une activité bénéfique pour les personnes âgées. En extérieur, elle permet de faire le plein de vitamine D, un nutriment essentiel pour renforcer les os et les muscles et limiter le stress et la fatigue. Jardiner est aussi une façon de se fixer un objectif, de construire un projet sur le long terme. Toutes les activités que l’on réalise en jardinant stimulent les capacités cognitives. 

Jardiner, c’est prendre soin de soi en prenant du plaisir.

Les personnes âgées peuvent donc s’y consacrer à loisir, à condition d’adopter les gestes et postures appropriés. Sans cela, elles risquent de se rendre vulnérable aux douleurs chroniques comme le mal de dos.

 

Pourquoi les personnes âgées ont-elles mal au dos ?

Chez les seniors, la masse musculaire diminue inévitablement. Quand elles sont moins soutenues par les muscles lombaires, les vertèbres forcent de plus en plus pour supporter le poids du corps. Cela génère des douleurs dans le bas du dos.

Les personnes âgées sont plus touchées par des pathologies capables d’entraîner un mal de dos chronique, au premier rang desquelles on retrouve l’ostéoporose et l’arthrose lombaire.

Certains facteurs aggravants, tels que le surpoids et la sédentarité, fragilisent le dos. À l’inverse, les efforts physiques permettent de renforcer la colonne vertébrale, à condition d’adopter une posture appropriée.

 

Jardinage et mal de dos : que risquent les personnes âgées ?

Une mauvaise préparation avant de jardiner augmente le risque de fracture ou de déchirure musculaire.

Adopter une mauvaise posture pendant l’effort mène vers des douleurs chroniques liées à l’usure de la colonne vertébrale et des muscles qui la soutiennent : on devient par exemple plus courbé.

 

Les gestes à adopter afin d’éviter le mal de dos

Choisir les bons outils

Irriguer votre jardin ou installer un système d’arrosage automatique réduit la charge représentée par l’arrosage. Moins d’allers-retours avec un arrosoir rempli, c’est moins d’efforts pour votre colonne vertébrale !

Choisissez des outils plus légers et ergonomiques, notamment des outils à long manche. Ne faites pas avec votre dos ce qu’un outil peut faire pour vous.

Adopter une bonne posture

Le jardinage est une véritable activité physique. Échauffez-vous avant de commencer à jardiner et étirez-vous après. Cela vous évitera de vous blesser.

Jardinez assis ou à genoux quand c’est possible. Dans ces positions, vous reposez votre dos tout en restant à la hauteur des plantes.

Opter pour un potager en hauteur

Le potager en hauteur se présente comme un carré surélevé de plantes.

Organisez votre jardin avec des jardinières sur pieds et mobiles qui vous demanderont moins d’effort pour atteindre les plantes.

Dans les deux cas, vous pouvez vous asseoir sur une chaise pour jardiner plus confortablement.

Privilégier des plantes et des légumes qui montent

Portez votre dévolu sur des plantes qui vous demanderont moins d’effort : des arbustes, des plantes vivaces qui nécessitent peu d’entretien, des plantes montantes plus facilement accessibles, etc.

Entretenir son jardin doit demeurer un plaisir : si vous aimez prendre soin de vos plantes, variez les espèces de manière à avoir des plantes à croissance rapide et d’autres qui ont besoin de toute votre attention. Ainsi vous pourrez passer du temps dans votre jardin tout en constatant sa croissance à vue d'œil.

Éviter de se surcharger

Rapprochez la source d’eau et le lieu où vous entreposez vos outils. Plus ils seront proches, moins vous serez incités à vous surcharger dans vos déplacements.

Utilisez de préférence des outils légers. Évitez de trop remplir les arrosoirs, quitte à faire davantage d’allers-retours.

 

Seniors : comment soulager le mal de dos ?

La ceinture lombaire est l’outil le plus efficace pour soulager un mal de dos. Il diminue la tension qui s’applique sur les muscles lombaires, les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale. Elle permet de continuer à bouger normalement tout en soulageant les muscles du dos.

Le coussin lombaire joue le même rôle pour les moments où vous êtes assis. Il vient soulager les douleurs lorsque vous êtes dans votre fauteuil ou sur une chaise.

De façon générale, la chaleur atténue la contraction musculaire et apaise la douleur. Vous pouvez par exemple appliquer une bouillotte sur la zone douloureuse.

Si vous dormez mal, c’est peut-être que vous ne trouvez pas une position confortable pour vous reposer, un problème parfois causé par un mauvais matelas.

Si les douleurs deviennent insupportables, vous pouvez recourir à un traitement médicamenteux : antidouleurs, anti-inflammatoires ou opioïdes (sur ordonnance). Ces trois types de médicaments requièrent un avis médical pour une consommation prolongée car ils peuvent avoir des effets indésirables à long terme. Les opioïdes, plus efficaces, entraînent parfois une dépendance et sont plus adaptés pour les douleurs aiguës mais ponctuelles.

 

teleassistance-senior

 

 

Copyrights © 2019 - 2021 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité