Comment préparer l'hospitalisation d'une personne âgée et sa suite ?
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Comment préparer l'hospitalisation d'une personne âgée et sa suite ?

  • 21/09/2021
  • Modifié le 21/09/2021
  • Santé
préparation hospitalisation senior

Pour les patients âgés, une hospitalisation représente une source de stress. Anticiper son admission à l'hôpital est important. Prise en charge de l'hospitalisation, suspension des soins à domicile ou choix de l'établissement hospitalier, les démarches sont nombreuses. Mieux vaut préparer son séjour dès la décision d'hospitalisation prise avec le médecin.

 

Anticiper les frais d'hospitalisation et le remboursement du séjour par l'assurance maladie

 

La majeure partie des frais de séjour à l'hôpital est prise en charge par l'assurance maladie. L'assurance complémentaire ou la mutuelle peuvent éventuellement assumer le reste à charge. Il faut contrôler avec ces dernières la couverture offerte par votre contrat. Hormis le forfait hospitalier, des suppléments de confort ou des dépassements d'honoraires peuvent être appliqués. Il faut demander un devis pour éviter toute mauvaise surprise.

Sauf urgences, le choix l'établissement hospitalier par le patient est libre. Votre médecin traitant est le mieux placé pour vous conseiller. Il connaît votre état de santé et la spécificité des soins nécessaires. Il est donc qualifié pour vous proposer le service hospitalier le mieux adapté. L'assurance maladie couvre les frais d'hospitalisation en hôpital public ou clinique privée conventionnée. Vous devrez avancer la totalité de frais dans l'un des rares établissements privés non conventionné.

 

Les procédures d'admission dans les établissements hospitaliers

Mieux vaut préparer votre entrée à l'hôpital. Pour enregistrer votre dossier de patient, le personnel du bureau des admissions a besoin de nombreuses informations. Facilitez les démarches à votre arrivée, présentez-vous avec toutes les pièces nécessaires.

 

Les documents d'identité et d'assurance à fournir

Vous devrez justifier de votre identité. Il vous faudra également des justificatifs d'assurance maladie et de mutuelle. Munissez-vous donc de :

· votre pièce d’identité ;

· votre carte Vitale à jour, accompagnée d'une attestation de droits ;

· votre carte de mutuelle ou une attestation d’assurance complémentaire ou de mutuelle.

Contactez votre caisse d'assurance si ces pièces vous manquent. Elle peut établir une attestation d'admission en urgence à l'Aide Médicale de l'État (AME).

 

Votre dossier médical personnel facilite vos formalités d'admission à l'hôpital

Le personnel de l'établissement hospitalier a besoin de connaître votre état de santé particulier. Votre dossier médical personnel recense vos troubles médicaux, les soins suivis, les médicaments prescrits ou votre niveau d'autonomie. Pensez à présenter :

· votre carnet de santé ;

· votre carte de groupe sanguin ;

· les résultats d’examens en votre possession ;

· les soins en cours, médicaments prescrits et antécédents médicaux ;

· les coordonnées du médecin traitant et de votre famille.

Il faut signaler au personnel de l'établissement de soins tout renseignement utile. Communiquer une allergie ou une intolérance alimentaire permet d'éviter tout risque inutile.

 

Quels sont les droits des patients hospitalisés ?

Un patient hospitalisé est un "usager du service de santé". À ce titre, il dispose, ainsi que sa famille, de droits spécifiques et de voies de recours. Ces droits s'appliquent aux patients de l'ensemble du système médical, hôpital, médecin libéral ou encore EHPAD.

 

Les droits individuels des patients hospitalisées

Sous l'impulsion du Ministre de la Santé, les droits des patients ont été étendus en 2002, puis en 2005. Il est important de connaître ses droits en cas d'hospitalisation. Voici les principaux :

· le droit de recevoir des soins appropriés ;

· le droit de voir sa douleur soulagée ;

· le droit de bénéficier de soins palliatifs ;

· le respect de l’intimité ;

· le droit d’être traité avec égard ;

· le respect des croyances et des convictions. L'ensemble des droits des patients est regroupé dans la charte de la personne hospitalisée. Cette dernière est remise au patient lors de son entrée à l'hôpital.

 

Les patients hospitalisés ont le droit d'être informés sur leur état et son évolution

Il est fondamental pour le patient de connaître l'ampleur et l'évolution de ses troubles. Une bonne information permet de comprendre les soins et leurs effets. Les services hospitaliers mettent en place une étroite collaboration avec les patients. Ces derniers peuvent alors participer activement à la recherche de la guérison. Un patient doit avoir un accès libre et complet à son dossier médical.

 

Personne de confiance, refus des soins et recours

Désignez une personne de confiance si vous êtes un patient âgé. Elle vous accompagnera en consultation et vous aidera dans la prise des décisions. Elle sera votre voix si vous n'étiez

plus en mesure de vous exprimer. La personne de confiance peut être un membre de la famille. Son rôle peut englober le refus des soins ou un recours en cas de litige ou de préjudice.

 

Préparer la suite de l'hospitalisation avant la sortie de l'établissement hospitalier

La sortie de l'hôpital est en général une bonne nouvelle. Particulièrement pour les seniors, qui vont pouvoir reprendre le cours de leur vie. Néanmoins, les personnes dépendantes, ou en situation de perte d'autonomie suite à l'hospitalisation, doivent organiser leur retour à domicile.

 

Organiser les soins à domicile et les aides à la dépendance

Une personne âgée en situation de dépendance ne peut regagner son logement sans préparation. Chaque cas est particulier et demande une évaluation personnelle. La perte d'autonomie, les conditions de vie ou le soutien de la famille sont prépondérants. Si vous êtes une personne âgée dépendante, l'Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) peut vous aider à réussir le retour dans votre logement. Elle couvrira les soins à domicile ou l'adaptation de votre logement.

 

Prévoir un séjour dans un établissement pour seniors

Votre médecin ou le personnel de l'hôpital peuvent préconiser une convalescence. Vous pouvez avoir besoin d'adapter votre logement et mettre en place les aides à domicile. Dans les deux cas, un séjour de courte durée dans un établissement adapté s'impose. Un des 800 établissements de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) vous accueillera sur prescription du médecin. Vous pouvez aussi envisager une Hospitalisation à Domicile (HAD) pour une durée limitée.

 

teleassistance senior

 

Recherche

Copyrights © 2019 - 2021 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité