La prise en charge des soins d'une personne agée après l'hopital
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

La prise en charge des soins d'une personne âgée après un séjour à l'hôpital

prise en charge soins seniors

Après un séjour à l’hôpital ou en clinique, le jour de sortie est très attendu par le senior.

Pourtant, bien que le plus dur soit passé, il reste encore des éléments à prendre en considération, notamment les soins post-hospitalisation.

 

Les aidants, un personnel indispensable

Les aidants familiaux, parfois appelés « proches aidants », sont des personnes qui apportent une aide régulière et non-professionnelle à une personne dépendante de leur entourage en perte d’autonomie.

Un aidant familial peut être un mari, une tante, un enfant ou un concubin. Il vient aider la personne en perte d’autonomie dans ses tâches du quotidien : soins, accompagnement à la vie sociale, portage de repas, démarches administratives, soutien psychologique, activités domestiques.

Prendre en charge un proche âgé a un impact sur la vie professionnelle et non-professionnelle de l’aidant familial. En contrepartie, il peut bénéficier d’aides financières et non-financières.

 

Les Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

Certaines hospitalisations requièrent par la suite un séjour en établissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), ou en maison de convalescence. Ce séjour est organisé avec l’aide des services sociaux hospitaliers.

Si le patient bénéficie d’un transfert direct de l’hôpital à un autre établissement de soins, il n’est pas nécessaire de demander une prise en charge à la Sécurité sociale. Cependant, la demande de prise en charge est nécessaire dès lors que le patient passe par son domicile.

Si votre proche âgé souhaite être orienté vers un établissement de santé spécifique, il est préférable d’anticiper la demande. En effet, les délais d’admission sont parfois longs.

 

De façon générale, les séjours en centres de SSR ou en maisons de convalescence durent environ 3 semaines.

Une structure autorisée en SSR effectue les missions suivantes : offres de soins médicaux curatifs et palliatifs, rééducation et réadaptation, actions de prévention et d’éducation thérapeutique, préparation et accompagnement à la réinsertion familiale, sociale, scolaire ou professionnelle.

 

La rééducation

Les SSR aident leur patient à retrouver le plein potentiel de leurs moyens physiques, cognitifs et psychologiques.

 

La réadaptation

Lorsque les limitations de capacités du patient sont irréversibles, les SSR assurent la réadaptation du patient. Ainsi, les SSR assurent au patient de pouvoir effectuer les gestes de la vie quotidienne en fonction de ses limitations.

 

La réinsertion

Au-delà des soins médicaux et une fois l’état de santé du patient stabilisé, les SSR assurent sa réinsertion. Cela signifie lui garantir une réelle autonomie, dans sa vie familiale et professionnelle. Pour ce faire, les établissements le rapprochent des conditions de vie qui précédaient son séjour hospitalier.

 

Quelles sont les structures qui permettent cette prise en charge ?

 

Il existe différentes structures proposant des soins de suite et de réadaptation :

  • Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) proposent un accueil temporaire, de quelques semaines à 3 mois ;
  • Les maisons de repos proposent généralement des soins réalisés en chambre individuelle;
  • Les cliniques privées non conventionnées.

 

Pour connaître les structures proches de chez vous, vous pouvez solliciter :

  • La Sécurité sociale ;
  • Une assistante sociale du CLIC ;
  • L’assistante sociale de la Sécurité sociale ou de votre caisse de retraite.

À l’hôpital public, le médecin hospitalier et l’assistante sociale du service peuvent communiquer les informations nécessaires. Ils se chargeront également de la constitution de votre dossier.

 

Les soins à domicile

 

Si l’état de santé du patient nécessite un accompagnement après sa sortie d’hôpital, les services sociaux hospitaliers accompagnent cette démarche.

L’établissement de soins peut transmettre les coordonnées du patient au service social, qui enverra une assistante sociale à son domicile dès son retour : elle évaluera la situation et proposera des aides adaptées.

 

Programme de sortie d’hospitalisation ARDH

 

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation est un programme d’aide aux personnes âgées sortant d’hospitalisation. Il s’adresse aux personnes autonomes, mais fragilisées. La demande doit être faite par le service hospitalier.

 

L’aide couvre quatre domaines :

  • Aide à domicile : ménage, préparation des repas, courses ;
  • Aide médicale : soins, pédicurie ;
  • Aide à la vie quotidienne : téléalarme, transport, accompagnement ;
  • Aide technique : aménagement du domicile.

 

L’aide est versée pour une durée de 3 mois renouvelable. Elle prend en charge 10 % à 73 % des frais d’aide avec un plafond de 1 800 €.

 

Aides à domicile

Aides ménagères, portage de repas, auxiliaires de vie sociale, téléassistance… Les aides à domicile après une hospitalisation sont nombreuses.

Pour connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre, rapprochez-vous de votre Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).

 

Pour en savoir plus sur les aides à domicile et sur la prise en charge de ces aides, consultez notre article.

 

L’hospitalisation à domicile

Une équipe assure les soins et les traitements dont le senior a besoin, à domicile.

Pour bénéficier de l’hospitalisation à domicile, il convient d’en faire la demande avant la sortie d’établissement, auprès du médecin de l’hôpital.

 

Sur prescription médicale, vous pouvez bénéficier des services de soins à domicile suivants :

  • Infirmiers libéraux ;
  • Services de soins à domicile de la ville (S.A.D.) ;
  • Services de soins en psychiatrie.

 

Bon à savoir :

Juste avant la sortie d’un hôpital public ou d’une clinique, l’établissement de soins délivre un bon de sortie. Ce bon devra être envoyé au plus vite à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Conservez tous les documents remis par le médecin hospitalier. Ils peuvent être nécessaires à l’obtention d’aides médico-sociales (remboursement des frais hospitaliers), notamment pour des prises en charge par votre complémentaire santé solidaire.

Pour obtenir le remboursement d’une consultation chez un anesthésiste ou de dépassements d’honoraires, consultez votre mutuelle santé.

 

teleassistance senior

 

Copyrights © 2019 - 2021 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité