Syndrome de glissement : définition, symptômes et traitements
Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

Tout savoir sur le syndrome de glissement chez les personnes âgées

  • 22/03/2022
  • Modifié le 22/03/2022
  • Santé
syndrome de glissement

 

Le syndrome du glissement est un concept gériatrique qui désigne un état d’instabilité physique et psychique dans lequel sont certains seniors. Encore peu connu du grand public, ce symptôme doit pourtant être identifié à temps. En effet, il peut avoir des conséquences graves sur la santé de la personne âgée et peut même mettre un terme à sa vie.

Quels sont les causes et les symptômes du syndrome de glissement ? Comment le prévenir et le soigner ? Quelles sont les solutions pour préserver le maintien à domicile en cas de syndrome de glissement ? SeniorAdom répond à vos interrogations.

 

Qu'est-ce que le syndrome de glissement chez les personnes âgées ?

Le syndrome de glissement se caractérise par un changement soudain du comportement du senior. Il commence à se désintéresser de sa vie et à ne plus effectuer les gestes de base, comme se lever, se nourrir ou se laver. Le senior semble avoir perdu le goût de vivre, c’est une forme de dépression, parfois assimilée à un suicide inconscient.

Selon Jean Carrié, gériatre français qui a découvert ce syndrome en 1956, le syndrome de glissement est "un processus d’involution et de sénescence porté à son état le plus complet“.

 

Quelles sont les causes du syndrome de glissement ?

Le syndrome de glissement survient le plus souvent à la suite d’un choc physique ou psychologique.

Ce choc peut être :

  • Une chute avec difficulté à se relever ;
  • Une entrée en EHPAD ou en maison de retraite;
  • La mort d’un proche ;
  • La solitude ou l’éloignement des proches ;
  • Une hospitalisation longue ;
  • Une maladie aiguë

Les aînés atteints de pathologies respiratoires ou hormonales sont plus concernés par ce syndrome que les autres personnes âgées. Lorsque le syndrome de glissement n’est pas diagnostiqué à temps, le senior peut se laisser mourir en seulement quelques semaines.

 

Quels sont les signes et symptômes du syndrome de glissement ?

Les symptômes du syndrome de glissement sont parfois difficilement perceptibles. Ils peuvent également être assimilés à une dépression.

Il n’existe pas encore de description clinique arrêtée, mais certains signes doivent alerter, comme une brusque perte d’autonomie, un changement de comportement, le refus de manger et de se lever.

Lorsqu’une personne est atteinte du syndrome de glissement, on constate, malgré une guérison apparente, que le senior s’affaiblit de jour en jour.

Les signes cliniques sont physiques et psychologiques :

  • Anorexie et refus de s’alimenter ;
  • Absence de soif et déshydratation ;
  • Fatigue générale ;
  • Repli sur soi, aphasie et déclin cognitif ;
  • Refus de soins ;
  • Désir de mourir exprimé ;
  • Constipation chronique et rétention urinaire ;
  • Agressivité ou grande passivité ;
  • Tendance dépressive et désintérêt global ;
  • Refus de bouger et de se lever.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre médecin traitant ou les services d’urgence. Ce syndrome conduit souvent au décès. Bien que son évolution soit rapide, il n’est pas incurable. Plus la prise en charge est rapide, plus les chances de guérison sont élevées.

 

Comment traiter et soigner le syndrome de glissement chez une personne âgée ?

Dans un premier temps, il conviendra de procéder à la renutrition et la réhydratation de la personne. Si l’alimentation par voie orale est difficile, il est alors nécessaire d’avoir recours à une alimentation artificielle (perfusion ou sonde).

Ensuite, il faudra traiter les causes psychologiques du syndrome, grâce à une thérapie et à l’administration d’antidépresseurs. Le rétablissement psychologique est généralement accompagné d’un soutien à l’entourage. Enfin, la personne âgée sera prise en charge de façon ergothérapique, notamment via le réapprentissage des gestes de la vie quotidienne.

Si la masse musculaire a été impactée par la dénutrition, il peut être nécessaire de procéder à une rééducation grâce à quelques exercices physiques (marche, yoga, Thai Chi, etc.). La pratique d’une activité physique favorisa l’appétit et permettra de diminuer les symptômes de la dépression.

Selon les personnes, un déménagement en EHPAD sera à envisager. Le senior sera alors pris en charge par des équipes en mesure de lui fournir les soins nécessaires.

 

Syndrome de glissement et maintien à domicile

Si votre proche âgé est atteint de syndrome du vieillissement, mais que le maintien à domicile est concevable (conjoint ou proche vivant avec ou à proximité), des solutions peuvent être trouvées pour lui permettre de rester chez lui le plus longtemps possible.

Parmi ces solutions, une des plus sécurisantes s’avère être la téléassistance. En effet, un système de surveillance permet de savoir si le senior est en mouvement régulièrement, s’il a fait une chute ou s’il s’est levé dans la journée.

Pour en savoir plus, consultez nos offres dédiées :

 

teleassistance senior

Recherche

Copyrights © 2019 - 2022 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité