Numéro non surtaxé :
Rappelez-moi

L'audition : une préoccupation de tous les âges - partie deux

  • 05/04/2016
  • Modifié le 05/04/2016
  • Santé

Lors de la Journée National de l'Audition, nous avions déjà eu l'occasion d'évoquer les différents désagréments et conséquences liés à la perte d'audition. SeniorAdom revient aujourd'hui avec un deuxième article qui, cette fois, vous éclairera un peu plus sur l'appareillage auditif !

Pour rappel, la déficience auditive est, sans conteste, l'un des troubles neurosensoriels les plus répandus en France avec plus de 6 millions de cas recensés. Si au début elle concernait généralement les seniors, c'est-à-dire les sujets de plus de 65 ans, aujourd'hui, les jeunes adultes sont de plus en plus exposés, et ce pour de multiples causes ; la première étant l'exposition prolongée à des bruits excessifs. Néanmoins, il s'avère que le vieillissement soit l'une des causes majeures de la baisse auditive : pourquoi et comment perdons-nous notre audition ? Comment y remédier ? Voilà les deux questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Comprendre le trouble auditif chez le sujet âgé : la presbyacousie

La perte d'audition due à l'âge peut s'expliquer très simplement : les cellules localisées dans l'oreille interne et responsables de la transmission des informations sonores au cerveau perdent en vigueur et entraînent soit l'affaiblissement de la perception, soit des difficultés à distinguer les sons et les paroles.

Lorsque l'organe principal est touché, seules deux solutions sont disponibles :

  • Si la perte auditive est guérissable : l'intervention chirurgicale

  • Moins intrusive : la correction auditive. Cette dernière n'est utilisée que si aucune autre solution ou aucun traitement ne peut rétablir l'ouïe.

Cependant, pour certains sujets, la baisse d'audition peut survenir plus tôt que la normale car, à partir des 25 ans les fonctions auditives deviennent particulièrement vulnérables. De ce fait, l'exposition prolongée aux bruits nocifs, peut altérer le bon fonctionnement de la sphère auditive. Dans certains cas, les signes se manifestent très précocement, pouvant entrainer la perte complète de l'audition après un traumatisme, une infection ou un trouble second. (cf : Perte d'audition : une préoccupation de tous les âges)

L'appareillage auditif pour compenser la perte !

Nous le répétons : il est important de ne pas négliger son audition, car la moindre inattention, ou encore, la petite complication que vous estimeriez peut-être mineure, peut suffire à occasionner des lésions graves aux conséquences irrémédiables. Ainsi, autant être préventif et réagir rapidement, dès le moment où vous ressentez une gêne ou une douleur au niveau de la zone concernée. L'idéal reste la consultation d'un spécialiste :l'ORL pour qu'il vous diagnostique la déficience et vous oriente ensuite, vers un professionnel de l'appareil auditif.

Sachez que les prothèses sont aujourd'hui conçues avec les meilleures technologies afin d'offrir confort et praticité aux utilisateurs. Elles sont également plus subtiles et discrètes pour permettre à ceux qui sont complexés par leur déficience de renouer facilement avec le quotidien. Nous faisons référence ici aux intra-auriculaires, qui se montrent à peine dans l'oreille car logées discrètement dans le conduit auditif.

Commentaire

Copyrights © 2019 - 2020 Tous droits réservés à KRG Corporate - Mentions légales / Conditions générales / Politique de confidentialité